Articles (English or FranÁais) and Pics. See Archives for more

---> home

for a better view of the site, press on the F11 key - pour une meilleure vue du site appuyez sur la touche F11 de votre clavier.

host your website at Gearworx
 

October 18 2007

 

new pics in the section above

 

 

 

 

August 19 2007

new: contact form, send us an email directly from the site. here

 

August 17 2007

Ces entreprises et organismes qui modifient Wikipédia dans leur intérêt


LEMONDE.FR | 16.08.07


C'est en apprenant que des √©lus du Congr√®s ou leurs collaborateurs avaient eux-m√™mes √©crit leur notice biographique sur l'encyclop√©die libre Wikip√©dia que Virgil Griffith, un √©tudiant am√©ricain ‚Äď qui avait d√©j√† r√©v√©l√© les failles de diff√©rents syst√®mes informatiques ‚Äď, s'est attel√© l'an dernier √† cr√©er le WikiScanner, mis en ligne lundi 13 ao√Ľt. Ce logiciel, qui croise diff√©rentes bases de donn√©es, permet √† tout internaute de trouver √† quels organismes ou entreprises appartiennent les adresses IP des ordinateurs d'o√Ļ ont √©t√© modifi√©es anonymement des notes de l'encyclop√©die libre. Et, en comparant ainsi deux versions d'une notule, de constater qu'un utilisateur du r√©seau informatique d'une entit√© a modifi√© ou supprim√© des passages qui le g√™naient.

Les exemples sont l√©gion. Le magazine am√©ricain Wired √©voque notamment la disparition, le 17 novembre 2005, de plusieurs paragraphes critiquant la fiabilit√© des machines √† voter Diebold et les liens entre son dirigeant et George W. Bush. Une suppression qui, selon le WikiScanner, √©mane d'adresses IP utilis√©es par les bureaux de la firme Diebold elle-m√™me. La cha√ģne de supermarch√©s Wal-Mart a pour sa part remplac√© une phrase sur ses salaires : le premier texte les disait plus bas que ceux du reste de la grande distribution... le nouveau les qualifiait de deux fois plus √©lev√©s que le salaire minimum.

CIA, NSA, FBI

Du c√īt√© des autorit√©s, des modifications ont √©t√© effectu√©es depuis des adresses IP de la CIA, mais elles sont plut√īt marginales selon Wired. Plut√īt que de tenter de relever lui-m√™me toutes les modifications "honteuses", le site a sollicit√© ses visiteurs, qui soumettent des cas et d√©signent ceux qui leur paraissent les plus ou les moins scandaleux. On y lit ainsi qu'une personne se connectant du r√©seau de la NSA (Agence de s√©curit√© am√©ricaine) a supprim√©, dans la note sur "l'extraction d'information", un lien qu'elle jugeait "non pertinent" vers le r√©seau Echelon, syst√®me de la NSA qui permet d'intercepter les communications ; que le FBI a supprim√© des vues a√©riennes de la prison de Guantanamo ; qu'un membre du r√©seau informatique du gouvernement isra√©lien a tent√© de supprimer toute la note concernant le "mur" construit pour s√©parer l'Etat h√©breu de la Cisjordanie.

On apprend aussi, entre autres modifications class√©es tr√®s haut par les internautes, que les r√©f√©rences √† la catastrophe de l'usine de pesticides de Bhopal et de l'agent orange ont √©t√© supprim√©es depuis le r√©seau du fabricant de produits chimiques Dow Chemical. Ou encore qu'un membre du Parti r√©publicain a remplac√© "arm√©e d'occupation" par "arm√©e de lib√©ration" pour √©voquer la coalition emmen√©e par les Etats-Unis en Irak. Les scientologues, eux, Ňďuvrent √† supprimer toute critique √† leur encontre. On d√©couvre √©galement qu'une phrase affirmant que le syst√®me de Microsoft MSN Search est "un rival majeur de Google" √©mane justement de l'agence charg√©e des relations publiques de Microsoft.


Claire Ané, source

 


July 14 2007

new pics in the section above

 

 

July 11 2007

 

July 10 2007

new pics in the section above

 

 

July 1 2007













June 15 2007


Al Gore qualifie de "honte" les conclusions du G8 sur le climat
LEMONDE.FR avec AFP et AP | 15.06.07 | 09h17
   
"Une honte d√ɬ©guis√ɬ©e en une r√ɬ©ussite." L'ancien vice-pr√ɬ©sident am√ɬ©ricain et sp√ɬ©cialiste de l'environnement Al Gore n'a pas m√ɬĘch√ɬ© ses mots, jeudi 14 juin, contre l'accord conclu en termes g√ɬ©n√ɬ©raux au G8 sur la lutte contre les gaz √ɬ† effet de serre. Selon lui, les dirigeants r√ɬ©unis la semaine derni√ɬ®re au sommet du G8 en Allemagne n'ont pas r√ɬ©pondu √ɬ† ce qu'il consid√ɬ®re comme une "urgence plan√ɬ©taire".


L'ancien candidat démocrate à la Maison Blanche, dont le film documentaire sur le réchauffement de la planète, Une vérité qui dérange, a obtenu un Oscar, a jugé tout à fait insuffisants les objectifs évoqués par les grandes puissances industrielles. Il a cependant salué les efforts de la chancelière allemande, Angela Merkel ,pour tenter d'aller plus loin et de faire adopter des objectifs chiffrés en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

"SANS DOUTE PAS CANDIDAT"
"Les huit pays les plus puissants se sont réunis et n'ont pas été capables de faire quoi que ce soit d'autre que de dire 'nous avons eu de bonnes conversations et sommes tombés d'accord pour avoir d'autres conversations, et nous aurons encore d'autres conversations sur la possibilité de faire quelque chose à l'avenir sur une base volontaire, peut-être'", a ironisé M. Gore.

Interrogé sur son avenir, Al Gore a expliqué qu'il comptait maintenir son engagement en faveur de l'environnement, mais probablement pas en tant que candidat à la présidence des Etats-Unis. "Je n'ai pas complètement écarté cette possibilité, mais je ne serai sans doute pas candidat", a dit M. Gore.


May 14 2007

Ivry

 

 

May 13 2007

Quand les médias sont possédés par les intérêts personnels...

On est pas prêt de tout savoir sur tout dans les médias français.

"Un article du "Journal du dimanche" sur Cécilia Sarkozy aurait été censuré
LEMONDE.FR | 13.05.07 | 17h20

Un article du Journal du Dimanche expliquant que Cécilia Sarkozy n'aurait pas voté lors du second tour de la présidentielle aurait été censuré par l'actionnaire de référence de l'hebdomadaire, le groupe Lagardère, a affirmé, dimanche 13 mai, le site Internet Rue89 fondé par d'anciens journalistes de Libération.

L'information a √ɬ©t√ɬ© d√ɬ©mentie dans l'apr√ɬ®s-midi par le directeur de la r√ɬ©dation Jacques Esp√ɬ©randieu. "C'est moi qui ai pris la d√ɬ©cision de ne pas passer le papier, j'assume totalement en mon √ɬĘme et conscience", a-t-il affirm√ɬ© sur i-T√ɬ©l√ɬ©. "Samedi matin √ɬ† la conf√ɬ©rence de r√ɬ©daction, on m'a annonc√ɬ© un papier sur l'absence de vote de C√ɬ©cilia Sarkozy. J'ai demand√ɬ© de fa√ɬßon expresse que cet article soit accompagn√ɬ© d'un coup de t√ɬ©l√ɬ©phone √ɬ† la principale int√ɬ©ress√ɬ©e", a-t-il expliqu√ɬ©.

"C√É‚ÄĚT√É‚Äį TR√ÉňÜS PRIV√É‚Äį ET TR√ÉňÜS PERSONNEL DE L'INFORMATION"

N'obtenant pas de r√ɬ©action de C√ɬ©cilia Sarkozy ni de son entourage, M. Esp√ɬ©randieu a estim√ɬ© qu'il s'agissait de la "sph√ɬ®re priv√ɬ©e" et que "le vote est une affaire personnelle". Il a ajout√ɬ© avoir "eu un certain nombre de coups de t√ɬ©l√ɬ©phone de gens insistant sur le c√ɬīt√ɬ© tr√ɬ®s priv√ɬ© et tr√ɬ®s personnel de l'information". Il a √ɬ©galement d√ɬ©menti que le papier non publi√ɬ© ait fait √ɬ©tat de "vifs √ɬ©changes" entre les √ɬ©poux Sarkozy dans la journ√ɬ©e du 6 mai, comme le relatait Rue89.

Selon ce site Internet, des journalistes du JDD auraient "d√ɬ©couvert", en consultant le registre du bureau de vote o√ɬĻ √ɬ©tait inscrite C√ɬ©cilia Sarkozy, que l'√ɬ©pouse du candidat de l'UMP "n'avait pas vot√ɬ©". "Plusieurs membres de la garde rapproch√ɬ©e de Nicolas Sarkozy seraient intervenus" pour que l'article ne paraisse pas, a affirm√ɬ© Rue89, citant notamment Claude Gu√ɬ©ant, le directeur de campagne de Nicolas Sarkozy et Franck Louvrier, son responsable de la communication, qui a d√ɬ©menti par la suite toute intervention. "Finalement,
Arnaud Largardère, patron du groupe Lagardère, a exigé que l'article soit remis dans un tiroir", affirmait enfin Rue89.
"


May 12 2007





May 5 2007

Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas

-------------------------------------------------------------
Fichage généralisé:


Le Système de Traitement des Infractions Constatées (STIC) de la police
et le système JUdiciaire de Documentation et d'EXploitation (JUDEX) de
la gendarmerie sont deux fichiers nationaux, en plus du casier
judiciaire, regroupant procédures, infractions, individus, victimes et
objets mis en cause. En tout ce sont près de 22 millions de personnes
qui y sont référencées. Ces fichiers peuvent être consultés lors d'une
enquête administrative ou lors du recrutement pour certains emplois
(sécurité, défense...). Leur fusion est prévue pour décembre 2007 en un
seul et unique fichier : ARIANE, pour un co√ɬĽt de 15 millions d'euros.
Vient s'ajouter les fichiers des Renseignements Généraux (RG), Système
d'Information Schengen (SIS) et du Système d'information d'Europol
(TECS).


La Commission Nationale Informatique et des Libertés (CNIL), la
Fédération Informatique et Libertés (FIL), la Commission Nationale
Consultative des Droits de l'Homme (CNCDH) et d'autres dénoncent le
nombre considérable d'erreurs parfois très graves (la victime devient
le coupable, etc...) contenues dans ces fichiers (environ 25%) et la
quasi-impossibilité pour les personnes de faire valoir leurs droits. La
CNIL a ainsi supprimé 36% des fichiers Schengen (SIS) et 44% des
fichiers STIC qu'elle a √ɬ©t√ɬ© amen√ɬ©e √ɬ† contr√ɬīler en 2005, parce qu' √ā¬ę
erronés, manifestement non justifiés ou dont le délai de conservation
√ɬ©tait expir√ɬ© √ā¬Ľ.

Fichage ADN en cas d'infraction à la loi :


Lionel Jospin avait mis en place le Fichier National Automatisé des
Empreintes Génétiques (FNAEG) pour recueillir l'ADN des délinquants
sexuels jugés coupables. La loi du 18 mars 2003 sur la sécurité
intérieure a étendu le prélèvement à l'intégralité des personnes ayant
affaire à la police (coupables comme suspects) quel que soit le type de
délit (vols à la tire, tags, manifestations...), à la seule exception
des d√ɬ©lits financiers. Un pr√ɬ©l√ɬ®vement ADN co√ɬĽte 400 √Ę‚Äö¬¨, celui-ci est
conservé quarante ans.

Carte nationale d'identité et passeport biométriques :

Conformément à ce que recommande l'Union européenne et à ce que
réclament les Etats-Unis depuis le 11 septembre 2001, la France va se
doter d'une carte nationale d'identité obligatoire et payante contenant
des informations biométriques sur son porteur. Elle contiendra les
empreintes digitales et l'image faciale numérisée des ressortissants
fran√ɬßais. Ce dernier fichier permettra gr√ɬĘce aux logiciels de
reconnaissance faciale le contr√ɬīle d'identit√ɬ© par vid√ɬ©osurveillance. De
plus le contr√ɬīle d'identit√ɬ© pourra se faire par un lecteur √ɬ† distance,
donc à l'insu des individus. La finalité du projet est d'instaurer une
carte universelle intégrant l'identité, les informations médicales et
sociales et la capacité de réaliser des transactions monétaires.


Abolition du secret professionnel :


Le projet de loi sur la "pr√ɬ©vention de la d√ɬ©linquance" propose le √ā¬ę
secret professionnel partag√ɬ© √ā¬Ľ permettant aux maires d'acc√ɬ©der aux
informations médicales, psychiatriques, sociales et scolaires de leurs
concitoyens. Ils pourront les utiliser pour gérer les allocations des
familles "déviantes".


Service Citoyen Volontaire :


Vient d'être instauré dans dix régions pilotes le Service Citoyen
Volontaire (SCV). Il s'agit pour les citoyens qui le souhaitent de
s'engager en tant que bénévoles pour aider les forces de l'ordre à
assurer la sécurité publique. Les volontaires seront recrutés à l'issue
d'un entretien et d'une enquête administrative. Ils pourront participer
√ā¬ę √ɬ† des actions de soutien et de renforcement de l'autorit√ɬ© parentale,
d'accueil et de suivi des victimes, de prévention, de médiation et
d'explication de la loi dans le cadre de structures scolaires √ā¬Ľ. Dans
le cadre de leurs fonctions ils bénéficieront de l'immunité policière.
Les postulants sont invités à retirer un dossier d'inscription au
commissariat le plus proche.



Taser : un pistolet de plus pour les forces de l'ordre

regardez ça:


Le Taser est un pistolet infligeant une décharge électrique de 50 000
volts et de 2 milliampères jusqu'à une distance de 10 mètres. La
personne se voit neutralisée par la paralysie de son système nerveux
pendant 5 secondes. Après une phase de test commencée depuis janvier
2004 sur 130 personnes, 1 000 policiers et 1 000 gendarmes ont été
√ɬ©quip√ɬ©s de Taser en 2006. √É‚ā¨ terme, chaque voiture de police devrait en
√ɬ™tre √ɬ©quip√ɬ©e, soit 10 000 v√ɬ©hicules. Un Taser co√ɬĽte 1000 euros. Le
Taser ne laisse pas de traces, cr√ɬ©e des souffrances aigu√ɬęs et est
susceptible d'être utilisé pour intimider, humilier, torturer ou faire
parler des suspects, détenus, prisonniers ou simples citoyens. Ainsi,
ce pistolet s'apparente à un objet de torture au sens de la Convention
des Nations Unies contre la torture de 1984 (la France a signé ce
protocole le 16 septembre 2005 et ne l'a toujours pas ratifié).


Cette arme qui a déjà fait plus de 200 morts aux Etats-Unis est
interdite en Belgique, en Italie, aux Pays-bas, au Danemark, en
Norvège, en Serbie, à Hong Kong, au Japon, en Malaisie, en Nouvelle
Zélande et au Pakistan.
si la video ci-dessus ne marche pas vous pouvez la regarder là:
http://www.youtube.com/watch?v=ncxW9MFJZxg



Conservation des données Internet et téléphoniques


Après six mois de débat, les députés européens ont adopté la directive
proposée par la Commission qui rend obligatoire la conservation par les
opérateurs téléphoniques et les fournisseurs d'accès à Internet, les
données de connexion de leurs abonnés. Cela concerne les appels passés
par les téléphones fixes et mobiles, les SMS et les e-mails. Il s'agit
de pouvoir déterminer qui a communiqué avec qui, quand et combien de
temps. La durée de rétention de ces données pourra aller de six mois à
deux ans selon le souhait des Etats.
En décembre 2005, le Sénat après l'Assemblée nationale a adopté le
projet de loi contre le terrorisme : tous les fournisseurs d'accès à
Internet devront conserver nos données de connexion jusqu'à un an.



Prime au mérite pour les agents de police

Le 21 juillet 2004 une prime de résultats exceptionnels à titre
individuel ou collectif pour toutes les catégories d'agents de la
police nationale a √ɬ©t√ɬ© instaur√ɬ©e. Cette √ā¬ę r√ɬ©mun√ɬ©ration au m√ɬ©rite √ā¬Ľ
récompense la performance des agents calculée en fonction de leurs
résultats.
Le montant de cette prime était de 5 millions d'euros en 2004, il
atteindra les 20 millions d'euros en 2007 (payés par vous). Plus de 17 000 primes on été
attribuées en 2004 d'un montant moyen de 290 euros. En 2006, plus 36
000 primes on été attribuées d'un montant moyen de 370 euros.

Tout cela, Nicolas Sarkozy l'a fait en moins de quatre ans en tant que
Ministre d'Etat. Imaginez ce qu'il fera en cinq ans au poste
suprême de président de la République.


Il est important que nous gardions à l'esprit que les dispositifs
ci-dessus ont été appliqué en l'absence totale de concertation
d√ɬ©mocratique et sont int√ɬ©gralement financ√ɬ©s par nos imp√ɬīts. Avant
d'offrir notre confiance aux promesses d'un candidat, regardons d'abord
ce qu'il a déjà accompli concrètement pour avoir une idée de la suite.


Ses relations avec les grands patrons et les médias

Nicolas Sarkozy décrit son témoin de mariage, Martin Bouygues comme
√ā¬ę son meilleur ami √ā¬Ľ. Ce dernier dirige le groupe Bouygues cot√ɬ© aux
CAC 40 qui regroupe trois grands secteurs : la téléphonie mobile avec
Bouygues Telecom ; la construction d'infrastructures publiques :
autoroutes, ponts, complexes, mais également les dernières prisons pour
mineurs commandées par le ministre de l'Intérieur ; et les médias avec
TF1, LCI, Eurosport International...

Il est très proche des deux plus gros fabricants d'armes français
et principaux propriétaires de presse : Arnaud Lagardère
(entreprise d'armement propriétaire de Elle, Jeune et jolie, Europe 1,
Europe 2, Radio RFM, Fayard, Grasset, Hachette, Hatier, Nathan, Nice
Matin, Paris match, Pariscope, Télé7jours... et président du conseil
d'administration d'EADS qui possède 7,5% du capital d'Airbus) et Serge
Dassault (entreprise d'armement possédant Le Figaro, TV Magazine,
L'Express, L'Expansion).

Les deux principaux concurrents qui se partagent l'industrie du luxe en
France, François Pinault (Mittal Steel, Le Point, Alexander
McQueen, Balenciaga, Conforama, FNAC, Gucci, La Redoute, Le Printemps,
Yves Saint Laurent...) et Bernard Arnault son autre témoin de
mariage, première fortune de France et septième du monde avec 20
milliards d'euros, qui possède le premier groupe de luxe au monde LVMH
(Céline, Chaumet, Dior, Donna Karan, Emilio Pucci, Fendi, Givenchy,
Guerlain, Kenzo, Louis Vuitton, Marc Jacobs, Sephora, Tag Heuer...) lui
sont également très proches.

On lui compte aussi comme amis personnels Jean-Claude Decaux (JC
Decaux), Dominique Desseigne (Groupe Lucien Barrière : premier groupe
européen de casinos), Edouard de Rothschild (banque Rothschild,
Libération, Global Asset Management), Franz-Olivier Giesbert (Le
Point), Etienne Mougeotte (TF1), Patrick Le Lay (TF1), Pierre Louette
(AFP), Jean-Marie Colombani (Le Monde) et Jean-Pierre Elkabbach
(président d'Europe 1).




Faits divers de la censure:


En novembre 2005, la chanson "Tous les tizenfants" du groupe formé par
Polémix et La Voix Off basée sur une interview de Nicolas Sarkozy doit
faire partie de la compilation "CQFD", éditée par le magazine les
Inrockuptibles. Mais la Sacem (société de gestion collective du droit
d'auteur pour la musique) partenaire de l'opération, l'interdit,
estimant que la chanson n'était "pas diffusable", expliquant
également que le ministre de l'Intérieur ne tolèrera pas de tels propos
et menace les auteurs de lourdes condamnations.


La parution de la biographie de Cécilia Sarkozy, "Entre le coeur et la
raison", de Valérie Domain, chef des informations du magazine Gala fut
interdite de publication après que Vincent Barbare, responsable des
éditions First qui devaient publier l'ouvrage, fut convoqué le 9
novembre 2005 à un entretien place Beauvau avec le ministre de
l'Intérieur et ce malgré les 25 000 exemplaires déjà imprimés.


En novembre 2005, Julie Decroix et Ma√ɬęl de Calan, les deux responsables
de la formation "Jeunes populaires de Paris" de l'UMP, décidèrent de
quitter la structure, et firent conna√ɬģtre publiquement les pressions
qui ont été exercées sur eux. Ils furent suivis de Marie Guévenoux,
présidente de cette formation, qui fut peu de temps après également forcée
à la démission pour être remplacée par quelqu'un de plus
coopératif. Ils ont ouvert le forum Cybermilitant.org pour communiquer
librement sur ce qui se passait au sein de l'organisation. Avec plus de
3000 membres il devient rapidement le forum de référence pour les
jeunes militants UMP qui souhaitaient émettrent des avis critiques. La
direction de l'UMP a obtenu sa fermeture quelques mois plus tard.



Rapha√ɬęlle Picard, pigiste √ɬ† l'AFP est frapp√ɬ©e d'interdiction
professionnelle pour avoir relaté l'intervention policière du 4
octobre 2006 dans la cité des Mureaux. Elle rapportait les témoignages
des habitants qui ont été violentés et braqués par les forces de
l'ordre, dont de très jeunes enfants.



En ao√ɬĽt 2005, Paris Match avait publi√ɬ© une photo montrant l'√ɬ©pouse du
ministre de l'Intérieur, Cécilia Sarkozy, en compagnie de son amant, le
président d'origine marocaine de Publicis Events Worldwide, Richard
Attias. Le ministre de l'Intérieur avait alors demandé à son ami et
directeur du journal, Arnaud Lagardère, le licenciement du directeur de
la publication Alain Genestar, ce qui sera fait en juin 2006. Peu
après son renvoi, l'émission I-Match, présentée par Alain Genestar sur
I-Télé fut également supprimée faute de budget.

Serge Portelli, magistrat, vice-président au tribunal de Paris,
président de la 12e Chambre correctionnelle, venait de rédiger un
nouvel ouvrage : 'Ruptures', dressant le bilan des cinq ans de Sarkozy
passé au gouvernement. Au dernier moment, l'éditeur a renoncé à publier
ce texte, ne laissant plus le temps à un nouvel éditeur de le faire
para√ɬģtre avant l'√ɬ©lection pr√ɬ©sidentielle.


L'ouvrage est disponible sur Internet : www.betapolitique.fr

La rédaction d' I-Télé était invitée à un repas place Beauvau avec le
ministre de l'Intérieur le 6 décembre 2006. Le journaliste, Laurent
Bazin, qui avait décrit cette rencontre "off" sur son blog - hébergé
par la cha√ɬģne -, a d√ɬĽ retirer l'article √ɬ† la demande de la direction.
Suite à de trop fortes pressions, il annonce le 24 janvier 2007 la
fermeture de son blog.

Début mars 2007, alors qu'un comité d'associations en faveur des SDF se
rendait au minist√ɬ®re de la Coh√ɬ©sion sociale o√ɬĻ il √ɬ©tait attendu pour
une réunion, les forces de l'ordre ont molesté plusieurs membres de
l'association des Enfants de Don Quichotte, dont leur porte-parole
Augustin Legrand.

Michel Guérin avait écrit au préfet de Loire-Atlantique pour qu'il
renonce à l'expulsion du journaliste Elvis Kouanga Kazeta,
réfugié et accueilli en France depuis 2002 et menacé de mort dans son
pays. Le ministre de l'Intérieur a porté plainte contre Michel Guérin,
en tant que "complice" après que sa lettre fut publiée sur Internet par
un internaute. Il est accus√ɬ© d'avoir √ā¬ęport√ɬ© atteinte √ɬ† l'honneur et √ɬ†
la consid√ɬ©ration de fonctionnaires publics, en l'esp√ɬ®ce, les pr√ɬ©fets√ā¬Ľ.

Quelques jours après que le candidat de l'UMP ait établi son QG de
campagne au 18 rue d'Enghien, dans le Xe arrondissement de Paris, les
habitants des trois immeubles qui y font face reçoivent une lettre
datée du 15 janvier leur demandant de répondre au plus vite à un
recensement de sécurité en appelant un numéro de téléphone. L'agent
qui répond fait partie des Renseignements Généraux de la préfecture de
police de Paris. Après avoir enregistré l'Etat civil de son
interlocuteur, il évoque les dangers terroristes, la présence d'un
éventuel sniper sur les toits, etc. Cars et voitures de police sont
postés en permanence dans la rue. Des photos ont largement circulé sur
Internet.

Fin mars 2007, la Société des Journalistes de France 3 et les deux
syndicats de la cha√ɬģne, le SNJ et la CGT, s'indignent des propos du
candidat de l'UMP qui a dit, après avoir été obligé de patienter avant
de se faire maquiller pour participer à l'émission "France Europe
Express" : √ā¬ę Toute cette direction, il faut la virer [...] Je ne
peux pas le faire maintenant. Mais ils ne perdent rien pour attendre.
√ɂİa ne va pas tarder √ā¬Ľ.

Mais à tout cela, il faudrait encore ajouter un programme économique et
social inepte et contre-productif :

- baisses d'imp√ɬīts insens√ɬ©es au regard de la dette


- encouragement des heures supplémentaires au détriment de l'embauche

- fonction publique saignée à blanc, alors que la Justice, les
h√ɬīpitaux, l'Education nationale, les prisons (etc.) ont prouv√ɬ© ces
dernières années leur manque dramatique de moyens

- rien (ou si peu et si mal) pour la culture, la recherche, et très peu
pour l'écologie (le programme de M. Sarkozy n'a obtenu que 8/20 lors
d'une évaluation faite par un organisme indépendant, contre 16/20 pour
Mme Royal)

- recul de la la√ɬĮcit√ɬ©

- stigmatisation des immigrés ET des Français d'origine étrangère

On pourrait hélas continuer A PERTE DE VUE... en commençant par les
"théories" philosophico-scientifico-fumeuses complètement délirantes du
candidat, notamment l'idée absurde (et contestée par l'ensemble du
monde scientifique) d'une pédophilie ou d'une délinquance innées !

MOBILISATION GENERALE DIMANCHE 6 MAI !
√ā¬©texte en circulation libre par voie √ɬ©lectronique.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


April 27 2007

check out the new pics in the above section - new site icon trouvez de nouvelles photos dans la section au dessus.

 

April 25 2007

David Suziki .org

April 5 2007

OPERATION NORTHWOODS

Quand l'état-major américain planifiait des attentats terroristes contre sa population.

L'ennemi de la démocratie américaine est-il intérieur ? En 1962, pour légitimer une guerre contre Cuba, l'état-major interarmes des Etats-unis avait envisagé des attentats terroristes contre sa propre population. Le projet des généraux fut empêché par le président Kennedy un an avant son assassinat. Parmi les conjurés se trouvaient d'actuels responsables de l'armée des Etats-Unis.

 

pour en apprendre plus cliquer ici

March 25 2007

Also see new photos in the section above

 

March 9 2007

Une arme à micro-ondes!


Une nouvelle arme non l√ɬ©tale a √ɬ©t√ɬ© test√ɬ©e aux Etats-unis, dans le but sp√ɬ©cifique de contr√ɬīler des foules importantes sans avoir √ɬ† recourir √ɬ† une violence excessive.

Des volontaires américains ont pris part à des tests du Pentagone dans le but de confronter la force d'une toute nouvelle technologie en matière d'arme qui ne peut causer la mort et qui pourrait s'avérer fort utile dans les manifestations, entre autres. L'arme en question, l'Active Denial System, ou ADS, lance des rayons en micro-ondes de 95 gigahertz. De tels rayons sur le corps humain provoquent un peu de douleur et un réchauffement de la peau.

Les tests se sont d√ɬ©roul√ɬ©s dans la base de l'arm√ɬ©e de l'air am√ɬ©ricaine Kirtland, √ɬ†  Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Deux exp√ɬ©rimentations ont mis √ɬ† l'preuve le degr√ɬ© de tol√ɬ©rance la douleur provoqu√ɬ©e par l'ADS alors que la troisi√ɬ®me se voulait une simulation de manifestation avec, d'un c√ɬīt√ɬ©, des ameutiers et de l'autre, ceux qui contr√ɬīlaient les rayons dans le but de les disperser, de les repousser.

Dans le cadre de ces expérimentations, quelques objets ont été prohibés afin de diminuer les risques de dommages physiques, comme par exemple les lunettes ou les verres de contact, qui auraient pu, si portés, provoquer des impacts sur les yeux. Dans le premier et troisième test, des objets métalliques ont été enlevés puisqu'ils auraient pu créer des rougeurs sur la peau des cobayes. De même pour certaines boucles de ceintures, fermetures éclair ou même des boutons de métal.

L'efficacit√ɬ© de l'ADS est frappante : en 2 √ɬ† 3 secondes, une douleur est ressentie par le sujet vis√ɬ©, qui devient rapidement intol√ɬ©rable apr√ɬ®s 5 secondes. Les r√ɬ©flexes naturels des cibles sont escompt√ɬ©s de sorte √ɬ† ce qu'ils soient oblig√ɬ©s de se disperser du champ des rayons de cette arme, autrement leur peau pourrait √ɬ™tre victime de s√ɬ©rieuses br√ɬĽlures.

Par contre, le coordinateur du projet des armes non l√ɬ©tales √ɬ† l'Universit√ɬ© de Bradford, en Angleterre, doute et craint √ɬ† propos du contr√ɬīle du rayon micro-ondes de l'ADS : √ɬ† Comment s'assurer que la dose ne franchit pas la limite de dommages permanents? se questionne-t-il. √ā¬ę Que se passera-t-il si quelqu'un, dans une foule, est incapable de bouger hors de la port√ɬ©e du rayon? Est-ce que l'arme s'interrompt afin de ne pas porter de surexposition? rajoute-t-il.

Durant la simulation de manifestation, les √ɬ©meutiers "touch√ɬ©s" levaient leur main dans les airs pour signaler qu'ils avaient √ɬ©t√ɬ© attaqu√ɬ© par le rayon et avaient droit √ɬ† une pause de 15 secondes avant de retourner dans la masse et se refaire viser par l'ADS. Petite anecdote, un candidat a √ɬ©t√ɬ© br√ɬĽl√ɬ© durant un test alors que l'arme a √ɬ©t√ɬ© r√ɬ©gl√ɬ©e √ɬ† une force beaucoup trop √ɬ©lev√ɬ©e.

L'ADS sera mont√ɬ© sur un v√ɬ©hicule militaire appel√ɬ© Sheriff, qui pourrait entrer en service d√ɬ®s 2006 dans le pays du dictateur d√ɬ©chu Saddam Hussein, l'Iraq, selon le D√ɬ©partement de la D√ɬ©fense des Etats-unis. De son c√ɬīt√ɬ©, le D√ɬ©partement de l'√ɬ©nergie des Etats-unis explore l'id√ɬ©e d'utiliser cette technologie afin de prot√ɬ©ger des usines nucl√ɬ©aires en ce pays. M√ɬ™me l'arm√ɬ©e de mer am√ɬ©ricaine et la police travaillent sur des versions portatives de l'ADS, alors que l'arm√ɬ©e de l'air pr√ɬ©pare un syst√ɬ®me pour contr√ɬīler les √ɬ©meutes du haut de l'azur.

Cependant, malgr√ɬ© tout le bon vouloir de l'ADS, une question se pose : peut-on r√ɬ©ellement qualifier les performances d'une technologie utilis√ɬ©e dans des simulations √ā¬ę truqu√ɬ©es √ā¬Ľ, arrang√ɬ©es ? Ont-ils pr√ɬ©vu que les √ɬ©meutiers ne porteront aucun objet m√ɬ©tallique, ni lunettes, ni verres de contact?


February 22 2007

new design

 

February 12 2007

 

 

 

January 15 2007

special china here